Tous mobilisés pour ne pas payer l’addition du « quoi qu’il en coûte »