COMMUNIQUÉ DE PRESSE Premier pas vers la reconnaissance de la COVID-19 en maladie professionnelle